Il s’agit de :

-Repérer et recueillir les données épidémiologiques et socio démographiques disponibles

– Connaitre et partager les besoins de santé et leurs déterminants repérés par les acteurs, les usagers et les habitants

– Connaitre et partager l’état des ressources existantes sur le territoire

Ce travail a été effectué dans le cadre de l’élaboration du Projet Territorial de Santé Mental appelé PTSM.

Le PTSM

La loi du 26 janvier 2016 (article L 3221-1 du Code de la Santé publique) énonce : « La politique de santé mentale comprend des actions de prévention, de diagnostic, de soins, de réadaptation et de réinsertion sociale. Elle est mise en œuvre par des acteurs diversifiés intervenant dans ces domaines, notamment les établissements de santé autorisés en Psychiatrie, des médecins libéraux, des psychologues et l’ensemble des acteurs de la prévention, du logement, de l’hébergement et de l’insertion. »

Ainsi la politique de santé mentale du département des Pyrénées Atlantiques reposera sur un projet territorial de santé mentale qui, conformément aux dispositions de l’article R.3224-6 du Code de la Santé Publique, aura pour priorité « l’organisation du parcours de santé et de vie de qualité sans rupture, notamment pour les personnes souffrant de troubles psychiques graves et s’inscrivant dans la durée, en situation ou à risque de handicap psychique, en vue de leur rétablissement et de leur inclusion sociale ».

Le cadre législatif et réglementaire du PTSM est posé par :

Le Projet Territorial de Santé Mentale est départemental.
Cependant, sur le département des Pyrénées Atlantiques, on observe deux territoires de santé : le territoire Navarre-Côte et le territoire Béarn-Soule. Le PTSM prend en compte les spécifiés de ces deux territoires.

L’initiative de l’élaboration du projet territorial de santé mentale a émané de la commission spécialisée santé mentale, qui par sa large composition, favorise la démarche partenariale et associe l’ensemble des acteurs du champ de la santé mental.
Les acteurs du champ de la santé mentale ont été associés à l’élaboration du PTSM.
Les différents acteurs sont répartis sur le schéma suivant :

Lors de l’élaboration du PTSM, au préalable, un diagnostic a été réalisé.

D’autres diagnostics, en amont ont également été réalisés sur le territoire Navarre-Côte Basque :

  • Les diagnostics qui ont servis à la création des CLS BNS (2013) et ACBA (2016)
  • Le bilan du Conseil Local de Santé
  • Les travaux du GCS Santé Mentale-Handicape-Personne âgée sur le territoire Navarre-Côte Basque
  • Travaux de groupe du Conseil Départemental (professionnels des SDSEI), des CCAS, du CHCB.

Vous trouverez le Projet Territorial de Santé Mentale des Pyrénées-Atlantiques ci-contre : lien PTSM 64.
Le PTSM se découpe en 4 objectifs :

  • Objectif 1: organiser l’égal accès aux soins et à l’accompagnement en santé mentale sur les territoires de proximité.
  • Objectif 2: accentuer le décloisonnement des acteurs du champ de santé mentale.
  • Objectif 3: adapter les dispositifs de soins et d’accompagnement aux populations présentant une vulnérabilité particulière.
  • Objectif 4: développer les prises en charge spécifiques

 

Suite à l’élaboration du diagnostic territorial de santé mentale, un plan d’action a été dégagé afin de couvrir les besoins du territoire et d’adapter les politiques de santé au besoin du territoire.

Le PTSM dénombre 63 actions et sous-actions.

Des fiches actions prioritaires ont été identifiées. Elles sont au nombre de 16.

La rédaction des fiche actions prioritaires est en cours de validation. Elles seront diffusées prochainement, les groupes de travail seront constitués sur la fin d’année 2020.

Le PTSM ainsi que les fiches actions vont être validées par l’ARS au niveau régional sur le deuxième semestre 2020.